L’aventure Happy Flash Envol a démarré avec un groupe d’amies en vacances à la montagne, qui ont eu une idée très simple: les vidéos Happy from Paris n’étaient pas représentatives de la mode et de la beauté parisienne.

Nous occupant de mannequins, à Paris et dans le monde, nous avons pensé qu’il serait possible de réaliser notre propre vidéo Happy en demandant à des membres de notre club de mannequins de participer.
L’idée semblait d’autant plus cohérente que Pharrell Williams utilise superbement sa notoriété pour défendre la cause des femmes partout dans le monde.

Pharrell Williams a également créé un engouement planétaire autour du Bonheur. Seulement, à nos yeux, les personnes que l’on voyait sur toutes ces vidéos ne semblaient pas réellement heureuses… Il nous fallait créer, en plus, un évènement réellement joyeux! Nous avons donc commencé à imaginer une chorégraphie avec des parapluies qui pourrait se reproduire dans toutes les villes du monde. Le parapluie étant également un beau symbole à associer aux femmes: à la fois protecteur (des coups qui pleuvent) et fantasme (le rêve de s’envoler telle Mary Poppins).

Nous voilà donc, suite à de nombreuses péripéties de scénario, aux pieds de la Tour Eiffel pour tourner le premier Happy Flash Envol! La Chance était au rendez-vous…

Premièrement, nous avons pu monter au deuxième étage de la Tour Eiffel sans longue attente, ce qui est vraiment notable lors d’un jour férié comme l’Ascension…
L’équipe de tournage, une fois sur place, a été surprise de trouver une file d’attente interminable de centaines de personnes… et une seconde où seulement une quarantaine de personnes attendaient! Ils n’en ont pas cru leurs yeux! C’est ainsi que l’équipe a pu se trouver, à temps, en haut de la Tour Eiffel pour capturer les images de la chorégraphie.
La deuxième Chance incroyable a été de pouvoir avoir les jardins du Champ de Mars exclusivement réservés pour nos actrices et danseuses… Comme le lieu était dédié à Roland Garros, les deux premiers plans d’herbe face à la Tour Eiffel étaient fermés… Nouvelle Chance, nous obtenons l’accord pour entrer dans le premier jardin et avons pu ainsi réaliser nos chorégraphies sous les yeux surpris d’un public improvisé qui se tenait donc de l’autre côté des barrières et  ne gênaient donc pas nos plans de tournage!

L’histoire ne s’arrête pas la… Cette journée a été vraiment extraordinaire, joyeuse et dans un enthousiasme général. Suite à cette première journée, nous avons déjà reçu de nombreuses demandes pour réaliser notre concept dans d’autres grandes villes comme Los Angeles, Hong Kong, Bruxelles, Abidjan, Cotonou, Londres… N’hésitez pas à suivre nos news sur ce site où à nous rejoindre sur notre page Facebook!

Les mannequins ayant participé au tournage (par ordre alphabétique):